mercredi 4 janvier 2012

Bonne année mon cul

Bonne année, meilleurs vœux, que cette année nous rapporte paix prospérité... ce sont les phrases que je répété ou qu'on me les répète depuis presque une semaine sachant qu'au fond je n'y crois pas.

Pour commencer, un jeune à Sidi Bouzid accueille la nouvelle année en s'immolant par le feu sous prétexte qu'il veut être mémorisé comme le premier martyr de 2012.
Morale de l'histoire: Même en 2012, la connerie humaine frappe fort et l'immolation est encore en vogue et à ce qu'il paraît qu'on va organiser une émission de télé-réalité pour élire le martyr de l'année .

Un autre homme mais à Tunis s'immole par le feu mais les médias restent le bec cloué.
Morale de l'histoire: une preuve de plus que l'immolation est en vogue sinon pour ce qui est des médias on s'est heureusement habitué.

Les photos de Sakher et Nesrine El Materi fêtant le réveillon 2012à «La Cigale» de Doha sur le web et voila que ma timeline est inondée de ces photos et tous les admins des pages et les propriétaires des sites web les partagent. Pour eux, c'est un scoop! Or aux dernières nouvelles (qui datent de 2011) Sakhr et son épouse ainsi que ses beaux parents ont quitté La Tunisie plein aux as donc qu'ils fêtent le réveillon en compagnie de Nancy Ajram ne m'étonne pas personnellement.
Morale de l'histoire: en 2012, les photos "leakées" (Seul Dieu sait qui a leaké ses photos) de l'ex famille présidentielle continuent à exciter les internautes tunisiens #rassurant

Aujourd'hui 4 janvier, les forces de l'ordre ont repris leurs veilles habitudes en tabassant des journalistes pendant une manifestation devant le ministère de l'enseignement supérieur.
Morale de l'histoire: comme on dit All Cops Are Basrads et qui a dit qu'ils pouvaient oublier leurs mauvaises habitudes?
Sinon que serait le nouveau peuple tunisien (nouveau grâce à la liberté et à la démocratie) sans manifestations et sans sit-in. Donc, les manif et les sit-in restent en vogue pour 2012.

Pour revenir en bref sur 2011, un dictateur a dégagé, nous avions profité de notre liberté et notre démocratie pour faire pleins de conneries et nous avions voté. Personnellement l'ancre bleu est restée sur mon ongle presque trois semaines pour me rappeler "ce moment historique". Il y a eu des manifs, des sit-in, des couvres feu, nous avons fait la connaissance de Jalel Brick et un nouveau président a été élu. Malgré que les élections de l'assemblée constituante ont eu lieu avec démocratie (j'adore ce mot et j'essaye de le placer dans chaque phrase)mais les résultats de ces élections et le président élu par cette assemblée sont controversés. Ironique,non?

Autre chose découverte après le départ de Ben Ali, c'est la pauvreté dans certaines régions oubliées de la Tunisie. Loin des discours politiques et de la langue d bois, que l'on soit salafiste ou laïque ou voir même franc-maçon ( nouveaux adjectifs parus après la révolution), ces personnes sont des citoyens tunisiens, tout comme moi et toi. Certains de ces personnes, n'ont même de maison pour les abriter, de vêtements pour les couvrir et parfois même pas de nourriture. Une vague de froid frappe le pays et on est là à se moquer du barnous du président. Ce même président qui trouve que le fait de rappeler au peuple que le réveillon n'est pas une coutume musulmane est plus important que de trouver une solution à ces tunisiens négligés et oubliés.

Bonne année 2012 et que cette année soit l'année des tunisiens oubliés. Qu'aucun tunisien ne reste sans abris ou sans nourriture ou sans vêtements.

1 commentaires:

Buzz To Win a dit…

nice one

Enregistrer un commentaire

Newer Posts Older Posts