mardi 28 février 2012

Conférence de Tariq Ramadan à Tunis : débat constructif entre religion et politique

Un dimanche après-midi, au Palais de Congrès de Tunis, plus de 1500 personnes sont venues pour assister à la conférence de Tariq Ramadan qui est revenu en Tunisie après 23 ans pour la promotion de son dernier ouvrage « L'islam et le réveil arabe ». Parmi les personnes présentes, on trouve presque toutes les nouvelles catégories de citoyens tunisiens : laïcs, islamistes, intello, gauche, droite, neutre, …



Début de la conférence et c’est le Professeur Mohamed Talbi qui présenta le livre de Tariq Ramadan. « Nous sommes disponibles et disposés à apprendre, ceci est prouvé par notre présence », affirma-t-il.

Puis il présenta l’invité et ce de façon ambigüe qui déplaisait plusieurs présents dans la salle qui n’ont pas manqué de la montrer. Et une fois de plus, nous avons montré que nous avons prouvé que nous ne maîtrisons pas l’art d’écouter les autres, point évoqué par Tariq Ramadan aussi lorsqu’il a pris la parole « Quand on fait venir un penseur de votre pays, il faut écouter par respect ». Puis il signala que le but de cette conférence est d’échanger et de partager avec les présents.

Entre religion et politique, le débat se poursuivit. En évoquant la révolution tunisienne en particulier et les révolutions arabes en général, Tariq Ramadan souligne qu’il n’utilise jamais les termes « révolution » et « printemps ». Il y a eu un vrai mouvement populaire qui a fait émerger d’autres mouvements mais il n’y a pas d’effet de Domino mais un jeu d’échec. Il faut observer pays par pays et arrêter d’être bêtement optimiste et être réaliste. Le courage des peuples tunisiens, égyptiens, syriens…est indiscutable mais il faut une lecture des faits et il faut être surtout lucide : avoir une lucidité économique, une lucidité politique. Les leaders de ces mouvements étaient la volonté des peuples de soulever la dictature. Il est facile de mobiliser mais difficile de construire.

L’islam politique est réapparu à nouveau et ce mouvement a une légitimité vu son historique (emprisonnement, torture et même exil à l’aire de l’ancien régime) et nous avions délaissé les vraies questions, oublié les objectifs du soulèvement du peuple (emploi, liberté, dignité, lutte contre la pauvreté…).Les polarisations stériles (exemple islamistes vs laïcs) nous éloignent de ces questions et de ces objectifs. D’un côté, la laïcité a été mal comprise par certains et de l’autre, la religion est mal comprise. La pensée laïque est devenue intégriste surtout en essayant de transformer le concept de laïcité en une idéologie, voir même une religion à part. Les islamistes, privés de droit de paroles pendant longtemps et même privés d’autres droits, Les islamistes, privés de droit de paroles pendant longtemps et même privés d’autres droits, sont de retour en force. Or il faut arrêter cette confrontation manichéenne. Les lacis comme les islamistes sont un produit de l'histoire et on doit arrêter de les figer. « Si on comprend bien la laïcité, il n’y a absolument aucun problème entre être musulman et laïc ».

Il faut briser ces polarisations et entrer en communication. Une des vraies questions est de questionner la liberté d’un peuple, une liberté d’être et non la liberté sur Facebook qui n’est autre qu’une liberté de moyens. La véritable attitude la libération est de se réconcilier avec son histoire. Laïcs ou islamistes, ils viennent tous de la même histoire. Nous sommes dans le rejet émotif et non pas dans la conscience politique. Il faut être engagé là où on peut et prendre en charge notre éducation et se libérer de sa passivité. « Tu es dans ce que tu donnes ».

Donc pour résumer, pour faire réussir notre révolution il faut se concentrer sur les vraies questions et oublier les discussions stériles qui ne serviront qu’à nous séparer et nous diviser. Il faut se réconcilier avec notre histoire et aller de l’avant, miser sur l’éducation et sortir de sa passivité et être plus lucide et plus critique pour avancer.


P.S : Je tiens à préciser que je n’ai encore pas lu les livres de Tariq Ramadan et que je ne connaissais que certaines de ses interventions sur les plateaux de télés françaises. Assister à cette conférence, était une occasion d’écouter en direct cet homme et non via des vidéos qui circulent sur Facebook ou You Tube qui sont parfois tirées de leurs contextes avec mauvaise foie.
Déjà, il y a des vidéos de cette conférence qui circulent sur la toile qui n’ont pas gardé le cadre et les circonstances de cette conférence parfois avec même des titres à côté de la plaque juste pour attirer l’attention. Aussi j’ai assisté à la conférence du début jusqu’à la fin, donc arrêtons de réduire tout le débat à la confrontation entre laïcité et islamisme ou bien le clash entre le professeur Talbi et Tariq Ramadan (chose qui n’a pas eu lieu, chacun a juste exprimé ces opinions même si ils étaient en désaccord sur certains points). Le débat est beaucoup plus important et plus profond que ça.

Voici toute la conférence, à vous de juger par vous même

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Newer Posts Older Posts